Mangez Québec

Fruits and veggies : how to end food waste?

Les légumes et les fruits du Québec ont tout pour plaire! Ils sont gorgés de vitamines, de minéraux et d’antioxydants en plus d’être si frais et goûteux. Malheureusement, et ce pour plusieurs raisons, un fort pourcentage de ces précieux végétaux se retrouve à la poubelle! Astuces simples pour en finir avec le gaspillage!


Le gaspillage alimentaire…des données qui choquent!

  • À l’échelle planétaire, c’est le tiers de la nourriture produite qui est jetée à la poubelle, ce qui représente des pertes annuelles de 750 milliards de dollars américains ;
  • Au Canada, 40 % des aliments produits sont gaspillés;
  • Une famille canadienne jette, chaque année, l’équivalent de 123 kg de légumes et de fruits. Cette quantité équivaut au poids de plus de 800 petites pommes ou de plus de 2000 carottes.


Le gaspillage alimentaire : des points critiques!

Le gaspillage alimentaire survient à plusieurs niveaux entre la production et l’assiette du consommateur. Toutefois, c’est entre les mains du consommateur que plus de la moitié des aliments sont gaspillés. Chacun a donc son effort à faire au quotidien!


L’ABC de l’organisation

  • Faire un inventaire précis des fruits et des légumes restants à la maison.
  • Élaborer les menus de la semaine.
  • Préparer une liste d’épicerie en fouillant les circulaires et s’y tenir.
  • Faire l’effort de choisir des végétaux à l’esthétique imparfaite. Moins populaires auprès des consommateurs, ils finiront peut-être bien à la poubelle. Ne soyez pas inquiets : leur valeur nutritive est aussi bonne! 

 

Les règles de l’or de l’entreposage


Certains végétaux se conservent longtemps sans trop de précautions. C’est le cas notamment de la pomme de terre que l’on peut garder jusqu’à 6 mois dans un endroit sec et frais. D’autres exigent toutefois qu’on leur offre un peu plus de confort.

  • Les asperges : On doit couper l'extrémité des asperges et les déposer debout dans un pichet qui contient un peu d’eau.  Ensuite, on les couvre avec un sac de plastique et on place le tout au réfrigérateur.
  • La tomate : Elle ne doit pas être réfrigérée! On la conserve sur le comptoir ou encore dans un bol à légumes.
  • Le concombre : Il s’abimera plus rapidement au réfrigérateur. On le place dans le bol à légumes avec la tomate. 
  • La laitue frisée ou la laitue romaine : D’abord, on lave et on assèche. Il est suggéré de placer les feuilles de laitue dans un contenant hermétique en plaçant des essuie-tout entre chaque rangée de feuilles.


Savoir profiter de la bonne saison!


La saison est courte. Quand l’abondance règne au marché, c’est le temps d’en profiter. On pense aussi à faire des réserves, afin de bénéficier des végétaux du Québec toute l’année !

  • La sauce primavera est un classique. Placée au congélo, elle vous permettra de préparer un repas de pâtes en un tournemain!
  • La mise en conserve permet de profiter des légumes de saison à l’année. Tomates, betteraves, concombres marinés, confitures de fruits, les possibilités sont nombreuses.
  • Presque tous les légumes se congèlent. Il suffit de faire blanchir, d’assécher et d’essuyer. On les étend ensuite sur une plaque et on les place au congélo. Une fois congelés, on dépose les légumes dans des sacs à congélation bien identifiés.

 

Être inventif et créatif en cuisine!

  • Mangez les fanes! Le radis, la carotte, le panais et le navet offre un feuillage comestible savoureux. Ils se transforment aisément en pesto, salades ou potages. Soyez créatifs!
  • Ajoutez les légumes flétris aux soupes, potages et purées.
  • Les fruits et les légumes un peu moins frais conviennent tout à fait aux smoothies. Pensez au bol de smoothie, tendance de l’heure, une belle façon de consommer son smoothie à la cuillère.
     
Auteur
Isabelle Huot, Dre en nutrition

Would you like to receive our newsletter ?

Get the most recent news about your produce growers, the latest scoop on upcoming events, and fresh information about Quebec fruit and vegetables. In french only.