Mangez Québec

Le bleuet cultivé; une richesse bien de chez nous !

Les amateurs de petits fruits sont comblés par les bleuets du Québec. Grandement apprécié des petits comme des grands, le bleuet était autrefois prisé par les Amérindiens qui, déjà à l’époque, lui attribuaient des propriétés thérapeutiques. Surpassant la canneberge, la framboise, la fraise et la mûre pour sa teneur en antioxydants, le bleuet est une mine d’or d’éléments nutritifs !

Sa culture

Le bleuet est un petit fruit qui fait partie de la famille des Éricacées. Le bleuet que l’on cultive au Québec est appelé bleuet en corymbe ou bleuet géant. On distingue l’espèce cultivée de taille plus grosse, de l’espèce sauvage (aussi appelée bleuet nain). Le bleuet cultivé tireson origine d’une variété de bleuet sauvage. Dans les années 1930, des chercheurs américains ont sélectionné les plants les plus vigoureux de bleuets sauvages, puis, par hybridation, ont créé des variétés qui donnent des fruits plus gros, plus sucrés et plus résistants. Le terme corymbe, du grec korumbos (bouquet), désigne la position que prennent les fleurs et qui donne des grappes de fruits lesquels, contrairement aux raisins, ne mûrissent pas tous en même temps. Au Québec, quoique quelques producteurs du sud-ouest de la province le cultivent depuis au moins 40 ans, ce n’est que dernièrement que cette culture a pris son essor. À l’heure actuelle, on compterait 300 entreprises engagées dans la production de bleuets en corymbe.

Ce petit fruit très nutritif est tout simplement délicieux ! Disponible dès le milieu du mois de juillet, le bleuet peut être cultivé jusqu’à la fin du mois de septembre. Le bleuet en corymbe est surtout cultivé en Montérégie ainsi que dans les régions du Centre-du-Québec et de Chaudières-Appalaches. C’est dans des sols doux et sablonneux que les plants de bleuet croissent le mieux.  Comme les racines des plants de bleuet sont plutôt fragiles, les sols malléables, comme les terres sablonneuses, leur permettent de se faufiler et d’aller chercher l’eau et les nutriments nécessaires à leur croissance.

Selon les données du Profil sectoriel de l’industrie horticole au Québec, 1 061 tonnes de bleuets en corymbe ont été mises en marché lors de l’année 2011.

Les plaisirs de l’auto-cueillette !

L’auto-cueillette du bleuet, tout comme celle d’autres fruits et légumes, gagne en popularité. Activité éducative pour les enfants, l’auto-cueillette est parfaite pour une journée réussie en famille. L’auto-cueillette du bleuet permet aussi de choisir des fruits qui correspondent parfaitement à nos goûts en terme de couleur, grosseur et maturité.

Ses attraits nutritionnels !

Une alimentation riche en fruits et légumes est indispensable à un état de santé optimal. En plus de fournir vitamines, minéraux et éléments phytochimiques essentiels à une bonne santé, une alimentation composée d’une importante quantité de fruits et de légumes peut également réduire considérablement le risque de souffrir de plusieurs maladies.

Selon le Fichier canadien sur les éléments nutritifs, 125 ml (1/2 tasse) de bleuet cru contient 44 calories, 11g de glucides, 0,3 g de lipides et 2 g de fibres. Source de vitamine C et de potassium, le bleuet est également apprécié pour sa teneur très élevée en antioxydants.

Le bleuet est l’un des aliments les plus riches en composés phénoliques. Sa haute concentration en flavonoïdes, plus spécifiquement en anthocyanes, explique sa couleur mauve-violacée. Regroupées principalement à l’intérieur de la pelure du bleuet, ces anthocyanes disposeraient de pouvoirs plutôt étonnants. La science attribue à ces composantes un rôle dans la prévention de plusieurs maladies chroniques. Ces antioxydants pourraient également ralentir les effets du vieillissement; notamment en ce qui a trait à la mémoire ainsi qu'aux troubles reliés à la coordination et à l’équilibre. Quant aux proanthocyanines, d’autres composantes au pouvoir antioxydant contenues dans le bleuet, elles confèreraient, à l’instar de la canneberge, le pouvoir de prévenir les infections urinaires.

Le bleuet ; pour une cuisine nutritive et colorée !

Sa couleur vive et sa saveur douce et sucrée font du bleuet un fruit qui se marie bien avec bon nombre d’aliments. 

  • Le bleuet est parfait ajouté aux céréales et au yogourt lors d’un déjeuner sain et vitaminé.
  • Les gelées, les confitures et les coulis faits de bleuets ajoutent couleur et saveur à nos menus !
  • Les bleuets rehaussent la valeur nutritive de nos desserts: biscuits, muffins, gâteaux, etc. 
  • Pourquoi ne pas oser la combinaison bleuet et viande ? Le bleuet est idéal pour accompagner les plats de gibier.
  • Les smoothies sont très en vogue l’été. Composé de lait, de boisson de soya enrichie ou de yogourt, un smoothie comprenant des bleuets est un véritable cocktail de nutriments ! 

Vous voulez recevoir notre infolettre?

Recevrez par courriel les dernières nouvelles concernant vos producteurs maraîchers, de délicieuses recettes à essayer et de nombreux renseignements sur les fruits et les légumes du Québec.