Mangez Québec

Les ogm démystifiés – partie 1

Avec l’ère des biotechnologies, les OGM amènent de nombreux questionnements auprès de la population depuis de nombreuses années. Les consommateurs se demandent si les aliments dans leur assiette sont génétiquement modifiés. Démystifions l’OGM !

Qu’est-ce qu’un OGM ?

Un Organisme Génétiquement Modifié correspond à une plante, un animal ou un microorganisme aquel on y a ajouté, soustrait ou atténué une à plusieurs caractéristiques. Différentes techniques sont utilisées afin de transférer à l’organisme le gène qui lui procurera l’attribut souhaité. Un OGM n’est pas le résultat d’un processus naturel comme l’accouplement ou la recombinaison naturelle, mais il est plutôt l’issu de biotechnologies. Les OGM ne se limitent pas uniquement à l’industrie agroalimentaire. Ils peuvent également se retrouver dans différents domaines comme la foresterie, l’industrie pharmaceutique et même énergétique.

Bénéfices

Les OGM peuvent apporter de nombreux bénéfices pour l’industrie agroalimentaire. Ceux qui ont été développés peuvent posséder l’une ou plusieurs des caractéristiques suivantes :

  • Être résistant à un herbicide (plus de la moitié des OGM possèdent cette caractéristique).
  • Produire un insecticide permettant de résister à un insecte.
  • Empêcher le développement de virus.
  • Améliorer la qualité nutritionnelle par exemple, bonifier le profil en lipides (augmenter la quantité «des bons gras» et diminuer «les moins bons») ou faciliter la digestion.
  • Retarder le mûrissement ou le brunissement.
  • Contrôler le pollen afin d’obtenir un meilleur rendement.
  • Accroître la croissance (premier saumon OGM).
  • Être tolérant à la sécheresse.
  • Accroître la production laitière.

À noter que de nombreux OGM possédant ces caractéristiques ne se retrouvent pas au Canada ou n’ont tout simplement pas été commercialisés.

Où les retrouve-t-on?

La raison qui explique pourquoi la taille des fraises de la Floride a augmenté n’est pas parce qu’elles sont génétiquement modifiées. En effet, peu d’aliments le sont. Au Québec, les OGM cultivés sont le maïs, le soya et le canola (attention, ils ne sont pas tous des OGM!). Au Canada, on retrouve parmi les organismes génétiquement modifiés approuvés et importés :

  • le coton;
  • la papaye;
  • la courge;
  • le riz;
  • le soya;
  • le maïs;
  • le canola;
  • les lentilles;
  • la luzerne;
  • le blé;
  • la betterave à sucre;
  • le tournesol;
  • le saumon.

La majorité des OGM produits sont utilisés pour l’alimentation animale ou pour la fabrication des produits transformés. Les dérivés alimentaires fabriqués à partir de ces aliments peuvent donc contenir des OGM.

Afin d’en connaître davantage sur les avantages et les conséquences des OGM sur l’environnement, la santé humaine et l’étiquetage, consultez Les OGM démystifiés – Partie 2 qui sera publié en ligne prochainement.

Cet article a été rédigé à partir du cours Les organismes génétiquement modifiés (OGM) et la santé de Gabriel April-Lalonde, M.Sc. Dt.P.

Auteur
Lisa Marie Gaudreault

Vous voulez recevoir notre infolettre?

Recevrez par courriel les dernières nouvelles concernant vos producteurs maraîchers, de délicieuses recettes à essayer et de nombreux renseignements sur les fruits et les légumes du Québec.