Mangez Québec

La fleur d'ail

Au mois de juin, j’attends toujours avec impatience l’arrivée de la magnifique et délicieuse fleur d’ail dans les marchés publics du Québec.  À croire qu’il y a quelques années je ne les avais toujours pas goûtées!  Malheureusement encore méconnue par plusieurs, la fleur d’ail est essentiellement la tige bouclée qui a germée à partir du bulbe d’ail, accompagnée de son petit bouton floral.  C’est la première partie de la récolte de l’ail, on la coupe pour permettre aux bulbes d’ail d’optimiser leur croissance.  Je trouve important de vous la faire connaître, car non seulement est-elle absolument délicieuse, mais à défaut de gagner en popularité, ces milliers de fleurs d’ail produites au Québec se retrouveront mises au champ pour être compostées et favoriseront le gaspillage alimentaire, un problème que l’on doit résoudre plutôt d’y ajouter. 

Goût, texture et disponibilité

Si on la compare à l’ail, sa saveur est beaucoup plus délicate, elle est plus facile à digérer, et lorsque vous la consommez cuite vous ne repousserez pas les vampires par la suite!   Elles me rappellent le goût d’asperges légèrement aillées et la texture d’haricots verts tendres.  Au Québec, elles sont normalement disponibles vers la mi-juin jusqu’à la fin août, donc ne manquez pas votre chance de les découvrir et déguster cette année…je vous assure que vos barbecues d’été ne seront plus jamais pareils!  Et en début de saison elles sont encore plus tendres et addictives.

Comment l’apprêter?

La fleur d’ail est très polyvalente, entièrement comestible et peut se déguster crue ou cuite.  On peut l’utiliser pour remplacer l’ail dans n’importe quelle recette,  vous pouvez les cuisiner à la vapeur, les ajouter à vos sautés de légumes ou dans vos omelettes, pour garnir votre pizza ou même en trempette.  Personnellement, mes deux façons coup de cœur de les cuisiner sont grillées entières, simplement arrosées à l’avance d’huile d’olive, de sel et de poivre, ou en sauce chimichurri où je remplace l’ail et les échalotes dans la recette originale par de la fleur d’ail hachée finement.  Ces deux recettes simples ont fait des adeptes de plusieurs dans mon entourage!  Ou pourquoi ne pas revamper votre recette préférée de pesto en remplaçant l’ail et une partie du basilic avec la fleur d’ail?  N’oubliez pas d’en faire un peu plus afin de le congeler et revivre des souvenirs d’été tout au long de l’année.

Bienfaits nutritionnels et entreposage

Les fleurs d’ail, comme la plupart des légumes sont très peu caloriques, n’offrant qu’environ 30 calories par portion de 100 grammes.  Elles sont une bonne source de fibres, vitamines A et C, en plus d’être riches en antioxydants.

Elles se conservent très bien au réfrigérateur, en fait on peut les garder facilement un mois dans un sac de papier.  Puisque la saison est si courte, n’hésitez pas à en faire des réserves.  La fleur d’ail peut être entreposée dans des pots de verre de type Mason et gardée jusqu’à un an au congélateur.  Petite astuce : pour éviter que les tiges figent toutes ensemble, déposez les fleurs d’ail bien espacées sur une plaque à cuisson, les congeler pendant quelques heures, puis les transférer dans  un sac hermétique. 

 

 

Auteur
Par Sylvia Meo, Diététiste/Nutritionniste – Pour plus de conseils sur la nutrition, les aliments et le bien-être
www.foodfullife.com

Vous voulez recevoir notre infolettre?

Recevrez par courriel les dernières nouvelles concernant vos producteurs maraîchers, de délicieuses recettes à essayer et de nombreux renseignements sur les fruits et les légumes du Québec.