Mangez Québec

5 faits intéressants sur l'asperge

L’asperge est un légume cultivé au Québec, habituellement de mi-mai à fin juin. Saviez-vous que les asperges sont cueillies à la main, une par une? Voici 5 autres faits intéressants à connaître sur ce légume.

1.     Les asperges peuvent avoir trois couleurs : vert, blanc, ou violet. Au Québec, ce sont les asperges vertes qui sont les plus connues. Chaque variété a une saveur qui lui est propre. Peu importe l’asperge choisie, il faut rincer les asperges à l’eau froide immédiatement après la cuisson afin de conserver leur couleur éclatante !  

2.     Les asperges font partie des aliments qui contiennent le plus de folate. Dix asperges suffisent pour combler la moitié du besoin quotidien d’un adulte! Cette vitamine est essentielle pour la réparation de l’ADN, la division et la croissance cellulaire. Pour cette raison, elle est particulièrement importante pour les femmes enceintes.

3.     De plus, les antioxydants qu’elles contiennent aideraient notre organisme à prévenir de nombreuses maladies, comme les maladies cardiovasculaires, certains cancers et des maladies liées au vieillissement des cellules.

4.     L’asperge contient une fibre qui s’appelle « inuline ». L’inuline est un pré-biotique, c’est-à-dire qu’elle se rend jusqu’au gros intestin, où elle nourrit les bonnes bactéries. Ces bactéries, qui font partie de notre microbiote, participent à maintenir notre système digestif et notre système immunitaire en santé. L’inuline étant une fibre soluble, elle permet aussi de stabiliser le sucre dans notre sang.

5.     Cette liste ne serait pas complète si on ne parlait pas de l’odeur particulière de notre urine après avoir mangé des asperges. Cette odeur est causée par une réaction chimique lors de la digestion. En effet, une enzyme décompose l'asperge en plusieurs molécules, dont le méthanethiol. Cette molécule fait partie de la même famille que la substance fabriquée par les mouffettes pour éloigner leurs ennemis. Si vous ne sentez pas cette odeur dans votre urine, ne vous inquiétez pas! Selon une récente étude américaine, 60% des adultes sont incapables de détecter cette odeur. La cause serait génétique, mais plus d’études sont nécessaires afin de mieux comprendre notre odorat.

Intéressant, n’est-ce pas ! 

Auteur
Marie-Ève Caplette, nutritionniste
http://www.marieevecaplette.com/

Vous voulez recevoir notre infolettre?

Recevrez par courriel les dernières nouvelles concernant vos producteurs maraîchers, de délicieuses recettes à essayer et de nombreux renseignements sur les fruits et les légumes du Québec.