Mangez Québec

Fermes V. Forino et fils : le désir d’innover

En montérégie, plus précisément à Saint-Patrice de Sherrington, une de nos belles régions de culture maraîchère du Québec, se trouvent les fermes de Vincent Forino depuis plus de 50 ans. Celui qui au départ cultivaient des radis et des carottes offre aujourd’hui un vaste éventail de produits. En fait, rares sont les producteurs qui offrent une si grande diversité.

Le grand voyage

Interpellé par le rêve américain, Vincent Forino quitte son Italie natale en 1952 pour faire le grand voyage vers le Québec. Arrivé avec 50 dollars en poche, il se met à travailler avec ardeur le jour comme le soir afin de réussir. C’est lorsqu’il déniche un emploi chez des producteurs maraîchers que la passion de l’agriculture le frappe de plein fouet. Il n’hésite donc pas en 1958 à acheter un premier lot de terre puis, suite à son mariage avec Maria Notaro, trois acres supplémentaires.

Aujourd’hui, ce n’est plus trois, mais 275 acres que les Fermes V. Forino et fils possèdent. Dans les champs, c’est la culture de laitues qui prime. De la verte, de la rouge, de la frisée, de la Boston, de la romaine, de l’escarole et de la chicorée, pour un total de 7 millions de laitues annuellement. À cela, s’ajoutent les céleris, les carottes, les radis, le chou chinois et la nappa. Tous les plants de laitues et de céleris sont semés dans leurs propres serres puis transplantés dans des champs dont la superficie sera utilisée jusqu’à trois fois durant l’été !

La nouvelle génération

Depuis 1995, l’entreprise familiale est dirigée par trois des neuf enfants du couple. Carmen s’occupe des ventes, de la mise en marché et de l’assurance qualité. De son côté, Joseph s’occupe des sols, des cultures et de l’innovation. Finalement, Denis est en charge de la main d’œuvre, de la logistique et des exportations. « Dans la vingtaine, nous avons dû relever de nombreux défis avec énergie pour prendre les rennes de cette entreprise que nous voyions pleine de potentiels » explique avec passion Carmen Forino. En effet, posséder une ferme maraîchère, c’est bien plus que de savoir planter une laitue, puis de l’arroser.

C’est un travail acharné qui demande de l’ingénierie, de la mécanique, de l’administration, du marketing, de l’agronomie et une bonne dose de leadership. Au sein d’une entreprise familiale, chaque enfant a ses forces et ses compétences distinctes, il aura suffit de mettre tous les morceaux en place pour avoir une formule gagnante.

Mais n’allez surtout pas croire que le père à pris sa retraite. Malgré ses 76 ans, il n’est jamais bien loin, à conduire un tracteur ou à diriger un employé. D’ailleurs, pas moins de 50 employés sont nécessaires au bon fonctionnement de la ferme pendant la saison forte. Parmi ceux-ci, 34 sont originaires du Guatemala ou du Mexique et sont logés par les Fermes V. Forino durant tout l’été. « Heureusement l’italien et le français s’apparentent à l’espagnol, donc ça n’a pas été trop difficile d’apprendre à communiquer et faire des blagues » commente Carmen Forino.

L’innovation au cœur des priorités

Pour les Fermes V. Forino, l’innovation prend depuis toujours une place très importante. Vincent et ses enfants ont été des pionniers à plusieurs niveaux dans ce domaine. De la pratique du drainage des terres noires pour les sols trop humides à l’implantation de systèmes d’irrigation pour les temps trop secs, en passant par la construction de plusieurs serres, aucun effort n’est trop grand quand vient le temps d’améliorer les installations de la ferme. C’est pourquoi dans les années 70, plusieurs nouveautés ont fait leur entrée afin d’assurer une qualité de production maximale. Ont suivi par la suite, la construction d’entrepôts réfrigérés, puis l’acquisition d’un refroidisseur sous vide qui permet de refroidir la laitue plus rapidement pour en assurer la fraîcheur.

La machinerie demande elle aussi son lot de nouvelles technologies. « Sur une ferme maraîchère, l’innovation de la machinerie est continue. Certaines machines doivent être adaptées, pour une culture précise ou une terre différente. « La recherche et le développement, ça existe aussi dans un garage à la campagne ! » se plaît à clâmer Carmen. Il faut comprendre que la technologie facilite grandement le travail. Par exemple, l’acquisition d’un GPS intégré à un tracteur fait en sorte que ce dernier se conduit pratiquement tout seul et trace des sillons bien droits. Mais la plus belle réalisation de la famille Forino est sans aucun doute la conception d’une machine qui coupe et lave les céleris et les emballe directement au champ. Difficile d’avoir plus frais que ça !

Une conscience sociale et environnementale

La générosité est une valeur qui caractérise bien les Forino, toujours prêts à contribuer à de bonnes causes. L’an dernier, ils se sont impliqués activement dans la « Campagne contre la faim » en offrant gîte et nourriture aux bénévoles de la Montérégie. Tout ceci a contribué à amasser plusieurs tonnes de denrées pour les habitants les plus démunis des régions rurales, malheureusement trop souvent oubliés.

Leur implication se poursuit également sur le plan environnemental. Conscient de l’impact de leurs actions, ils collaborent présentement avec des agronomes dans le but d’apporter des modifications à leurs méthodes de travail afin d’assurer une culture de qualité et d’offrir à la terre les outils nécessaires pour qu’elle retrouve elle-même son équilibre. Ils expérimentent présentement à cet effet l’ajout d’un produit biologique qui favoriserait l’oxygénation des sols, stimulerait la vitalité des cultures et le développement des défenses naturelles. Tout ceci bien sûr dans l’optique de réduire l’utilisation de produits chimiques.

Au-delà de la culture

Aujourd’hui, les Fermes V. Forino et fils, sont bien plus que des producteurs, ils sont aussi des ambassadeurs de nos récoltes québécoises. L’entreprise Forino, qui offre les marques FVF, Classic Garden, Royal et Forino Produce, se consacre aussi à l’exportation de légumes vers les États-Unis et ce en s’approvisionnant également chez d’autres producteurs afin d’offrir la gamme de produits la plus variée possible. Une autre belle façon de faire rayonner notre beau Québec à l’étranger.

Vous voulez recevoir notre infolettre?

Recevrez par courriel les dernières nouvelles concernant vos producteurs maraîchers, de délicieuses recettes à essayer et de nombreux renseignements sur les fruits et les légumes du Québec.