Mangez Québec

Cuisiner les oignons du Québec sans en gaspiller un morceau!

On les conserve souvent dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière. Connaissez-vous le vieux truc de grand-mère qui donnait une deuxième vie aux bas de nylon troués? Glissez un premier oignon dans un bas de nylon et faites un nœud. Glissez ensuite un autre oignon et nouer à nouveau, et ainsi de suite.

Suspendez ensuite vos bas d’oignons dans le garde-manger et taillez le bas au fur et à mesure que vous aurez besoin d’un oignon. Ce truc est idéal pour conserver les oignons de chez votre producteurs maraîchers ou marchand favori. 

En saison, faites sécher la tige verte des oignons et ajoutez-les à vos repas en guise d’assaisonnement. Vous pouvez aussi les conserver dans des glaçons d’huile et les utiliser lors de vos cuissons à la poêle. 

Cuisiner un bouillon d’oignon 

Le bouillon d’oignon est pratique pour dépanner des soirs pressés. Après avoir nettoyé les pelures d’oignon en les saupoudrant d’un peu de bicarbonate de soude et d’eau, faites-les infuser dans une casserole en y ajoutant quelques aromates du jardin. Feuilles de laurier, tiges de thym et/ou de romarin, et quelques grains de poivre. Salez généreusement et amenez à ébullition pendant au moins 20 minutes. 

Cet élixir pourra être ajouté aux mijotés, assaisonner la cuisson des grains ou faire une bonne base de soupe. 

Rondelles d’oignon maison sans friture pour liquider les surplus d’oignons

Pour environ 25 rondelles par oignon

Temps de réfrigération quelques heures …

Temps de cuisson 15 minutes

Conservation 2 jours au frigo 

Ingrédients

Ici, 1 part = +/- 1 tasse (250 ml)

POUR LES OIGNONS

1 oignon taillé en fines rondelles

2 parts (1/2 L) de lait

Poivre et sel

POUR LA PANURE

¼ part d’huile pour la cuisson

1 à 2 œufs

1 ¼ part de chapelure de pain

¼ part de farine ou de semoule fine

Au moins 1 cuillère à thé de sel

Préparation

1. Dans un plat hermétique, verser le lait, puis ajouter les rondelles d’oignon détachées. Saler et poivrer. 

Laisser mariner au frigo pendant quelques heures, voir quelques jours, pour que les oignons

ramollissent et s’adoucissent.

2. Le jour de la cuisson : Préchauffer le four à 450°F (230°C). Placer la grille au centre du four.

Recouvrir une plaque de cuisson de papier parchemin, double épaisseur. Étendre l’huile sur le papier

parchemin à l’aide d’un pinceau de cuisine ou d’un linge absorbant.

3. PANURE :

Dans un bol moyen, battre les oeufs. Dans un deuxième bol, mélanger la chapelure et la farine. Bien saler.

4. Retirer les rondelles de la marinade d’oignons et égoutter légèrement. Plonger les rondelles une

première fois dans le mélange d’œufs, puis bien enrober avec le mélange de panure. Répéter une ou

deux fois pour une panure bien épaisse. Finalement, déposer les rondelles sur la plaque huilée.

5. Cuire au four pour un total de 15 minutes ou jusqu’à ce que les rondelles soient bien dorées et

croustillantes. Retourner délicatement les rondelles à la mi-cuisson.

Astuces :

*Remplacer le lait par du yogourt dilué, soit 3/5 de yogourt dans 2/5 d’eau pour ramollir les oignons.

*Remplacer une partie de la chapelure par de la noix de coco râpée, pour un côté sucré-salé, succulent !

*Ajouter du sel au goût. Même si la quantité est triplée, la recette restera trois fois moins salée et moins grasse

que des rondelles d’oignons de cantine.

Avant de jeter :

*Réutiliser le yogourt ou de lait de trempage au goût d’oignon comme base de potage.

*Conservez les petits anneaux d’oignon pour une autre recette, ou faites des bouchées d’oignon frit.

 

Auteur
Florence-Léa Siry, experte de la lutte au gaspillage alimentaire
https://www.facebook.com/florenceleasiry

Vous voulez recevoir notre infolettre?

Recevrez par courriel les dernières nouvelles concernant vos producteurs maraîchers, de délicieuses recettes à essayer et de nombreux renseignements sur les fruits et les légumes du Québec.